Vedichtcheva, Aïda

  • Biographie: Aïda Védischeva (de son vrai nom Ida Vaïs), née le 10 juin 1941 à Kazan dans la famille de médecin, est une chanteuse soviétique, surtout connue pour son interprétation de chansons de films - et de films d’animation, telles “Kolybelnaïa Medveditsy” (La berceuse de la Grande Ourse) et “Tchounga-tchanga”. En 1951, sa famille déménagea à Irkoutsk. Dès son enfance, Aïda rêvait d’être artiste. Elle fit ses études à l’école de musique à Irkoutsk, où elle jouait au théâtre de la comédie musicale, régi par les étudiants, et ensuite, à l’institut des langues étrangères. Ensuite, Aïda partit pour Moscou où elle débuta, grâce à sa belle voix puissante, une carrière de chanteuse. Elle commença à se produire sur scène au début des années 60 en tant que chanteuse de variété attaché à la Philarmonie de Kharkov, chanta dans l’orchestre d’O. Loundstrem, puis dans celui de L. Outesov. En 1966 elle gagna le Premier concours de la chanson soviétique de toute l’URSS. L’année suivante, Aïda interpréta, pour le film “La prisonnière du Caucase”, la chanson “Pesenka o medvedyah” (La chanson des ours) qui la rendit célèbre. D’autres chansons à succes suivirent: “Pomogui mne” (Aide-moi), “Lesnoi olen” (Le cerf de bois)... Malgré ses succès auprès du public, Aïda Védischeva, comme beaucoup d’autres chanteurs et chanteuses d’origine juive (V. Moulerman, L. Mondrouss, M. Kristalinskaïa), rencontra des obstacles sérieux: son nom ne fut pas toujours mentionné dans les génériques de film, on lui interdisait parfois de donner des concerts, elle fut regardée d’un mauvais oeil à la télévision. En 1980, Aïda Védischeva partit avec sa mère et son fils pour les Etats-Unis où elle fut obligée de repartir à zéro: elle entra à un collège théâtral et passa quatre ans à étudier le cinéma et la danse américains. Aux Etats-Unis, elle acquit une certain reconnaissance auprès du public russophone, créa son propre théâtre et un show télévisé, mais elle ne sut jamais acquérir une célébrité auprès du public américain. Depuis 1989, Aïda Védischeva revient régulièrement en Union Soviétique, puis en Russie, avec des concerts.
  • Site officiel: -

CHANSON CULTE

PESENKA O MEDVEDYAH (LA CHANSON DES OURS)


D'AUTRES CHANSONS À SUCCÈS

Lesnoï olen (Le cerf de bois)

Pomogui mne (Aide-moi)

Kolybelnaïa Medveditsy (La berseuse de la Grande Ourse)

Tchounga-tchanga

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×