Piekha, Edita

  • Biographie: Edita Piekha (fr. Edith-Marie Piecha) – née le 31 juillet 1937 à Noyelles-sous-Lens en France – est une chanteuse soviétique et russe, artiste du peuple d’URSS (1988), bénéficiaire de nombreux titres honorifiques. La future chanteuse est née en France des parents polonais venus en France à la recherche du travail. En France, Edita parlait en français et allemand et, la guerre finie, chanta la Marseillaise avec ses camarades de classe. En 1955, Edita vint faire ses études à l’Université de Léningrad, où elle étudia la psychologie et participa activement aux concerts des étudiants. La veille du Nouvel An (1955/56), sur l’invitation d’Aleksandr Bronévitski, elle chanta, avec le premier groupe de musique soviétique Droujba (Amitié), une chanson burlesque polonaise qui la rendit célèbre. Edita devint chanteuse officielle du groupe où elle travailla jusqu’à 1976, tournant en France, en Pologne, en Tchécoslovaquie, en Allemagne de l’Est et de l’Ouest, en Finlande, en Mongolie, aux Etats-Unis, en Austrie, etc. En 1976, Edita Piekha organisa son propre ensemble musical. La chanteuse fut la première, en URSS, à détacher le microphone du pied de micro et à s’adresser au public lors de ses concerts. Elle chanta au Carnegie-Hall à New York, passa deux fois à l’Olympia, se produisit sur la scène des salles de concert les plus prestigieuses d’Europe. Elle chanta aussi pour les éleveurs de rennes en Tchoukotka, pour les cosmonautes, dans les usines, dans les hôpitaux en Afghanistan. Des camions lui servaient souvent de scène dans les villes de Pérou et d’Arménie détruites par des tremblements de terre, à Tchernobyl, en Afghanistan. Edita Piekha enregistra ses premiers disques en 1956. En plus de 50 ans de carrière, elle vendit des dizaines de millions de disques, participa à de nombreuses émissions télévisées soviétiques, russes et étrangères, joua dans plusieurs films.


CHANSON CULTE

NACH SOSSED (NOTRE VOISIN)


D'AUTRES CHANSONS À SUCC ÈS

Gorod detstva (La ville de l'enfance)

Belyi vetcher (Le soir blanc)

Nitchego ne vijou (Je ne vois rien)

Belyi svet (Le monde)

Podmoskovnye vetchera (Les soirées de Moscou)

Manjerok

Pesnya ostaetsya s tchelovekom (La chanson reste avec l'homme)

tp://www.edyta.ru

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×