L. Tolstoï

RÉSURRECTION

Tolstoy voskresenie

  • OeuvreD'après le roman de Tolstoï.
  • Synopsis: Le prince Nekhlioudov séduit la belle et pauvre Katia puis l’abandonne. Dix ans plus tard, Katia est injustement condamnée aux travaux forcés. Le prince pris de remords tente de racheter sa faute. (kinoglaz.fr)
  • Production: Mosfilm, 1961


GUERRE ET PAIX (VOYNA I MIR)

Tolstoy voyna

  • Oeuvre: D'après le roman de Tolstoï.
  • Synopsis: Le film est découpé en quatre époques : I- Andreï Bolkonski (1966) ; II- Natacha Rostova (1967) ; III-1812 (1967) ; IV- Pierre Bezoukhov (1967). 
    Le roman de Léon Tostoï, Guerre et Paix (1863-1869) évoque les guerres contre Napoléon qui ont provoqué l’élan national d’où est sortie la rébellion décembriste. Il raconte, dans une magistrale épopée, l’affrontement sans merci de Napoléon Ier et du maréchal Koutousov. Il montre comment l’armée française, restée maîtresse du terrain à Borodino y est cependant frappée à mort. Son arrivée à Moscou, désertée de ses habitants, et livrée à l’incendie, est un piège qu’elle devra fuir en toute hâte. L’inaction apparente de Koutousov est alors le signe d’un génie militaire très sûr, en face duquel la splendeur de Napoléon semble une vaine comédie : il est l’instrument des événements qu’il croit diriger. Tolstoï dénonce le mythe du « grand homme » et la conception volontariste de l’histoire, valorisant le fatalisme du peuple, artisan de la défaite de l’Empereur. Deux personnages dominent le récit : celui du prince Andreï Bolkonski, homme d’action énergique et ambitieux, qui, blessé à Austerlitz a la révélation de la petitesse de son idole Napoléon, et celui de Pierre Bezoukhov, un rêveur, qui après avoir cru obtenir chez les francs-maçons la réponse à son inquiétude spirituelle, trouvera le sens de la vie auprès du paysan Platon Karataïev, son compagnon de captivité, qui lui enseigne l’acceptation de la vie et l’amour d’autrui. Le fil conducteur du récit sera lié au sort de la haute société russe sous Alexandre Ier. Elle est représentée dans le récit par deux familles, celle des Rostov et celle des Bolkonski. Nicolas Roskov et Marie Bolkonski en sont les figures dominantes. Natacha, la jeune sœur de Nicolas Rostov, courtisée par son cousin Boris Doubretskoï puis demandée en mariage par Andreï Bolkonski, frère de Marie, séduite par Anatole Kouraguine, personnage insignifiant, épousera finalement Pierre Bezoukhov, le futur décembriste. (kinoglaz.fr)
  • Production: Mosfilm, 1961-67


ANNA KARÉNINE

Tolstoy anna

  • Oeuvre: D'après le roman de Tolstoï.
  • SynopsisAnna s'efforce de surmonter le sentiment qu'elle éprouve pour le comte Vronski, officier du tsar. Elle se croit incapable d'abandonner son fils Serge qu'elle aime, et son mari, un grand personnage influent de la haute aristocratie, qui lui donne une place enviée dans la société. Mais sa passion est la plus forte. Tout son être réclame l'amour de Vronski, qui tente de se suicider lorsqu'il croit qu'Anna a refusé de divorcer. Celle-ci se décide à partir avec l'homme qu'elle aime, sans accepter pourtant le divorce à cause de son fils. Déclassée, elle ressent amèrement son humiliation, car la société la rejette et la méprise pour ne pas avoir observé ses règles et ses principes. Anna est « scandaleuse », car elle est prête à tout sacrifier pour son amour, mais son amant et elle-même sont étroitement liés à cette société, et ils ne peuvent la fuir. Vronski n'hésite pas à renoncer à son ambition et à briser sa carrière pour la femme qu'il aime, mais l'amour qu'elle lui porte l'envahit et le submerge : il ne peut répondre à l'exaltation et à l'exigence d'Anna. Inquiète, celle-ci s'interroge, se torture ; Vronski est exaspéré par son égoïsme et sa jalousie et, bien qu'il sache qu'il est à jamais lié à Anna, son amour pour elle s'éteint peu à peu. Prisonnière de son milieu, impuissante, privée de la possibilité de voir son fils, Anna, déçue, comprend que sa vie n'a plus de sens s'il n'y a plus d'amour : « Mon mari, mon fils, ma honte : tout est sauvé par la mort. Si je meurs, il se repentira, me regrettera, m'aimera et souffrira pour moi. » Anna, désespérée, se jette « sur les mains, à genoux » sous un train. Bouleversé par son suicide, Vronski se réfugie dans la solitude, mais s'engage bientôt comme volontaire pour combattre en Serbie et y chercher la mort. «Je n'ai nul besoin de ma vie qui m'est odieuse. (kinoglaz.fr)
  • Production: Mosfilm, 1967


CADAVRE VIVANT (JIVOY TROUP)

Tolstoy zhivoy trup

  • OeuvreD'après la pièce éponyme de Tolstoï.
  • Synopsis: C'est l’histoire de Fiodor Protassov, un mari noceur et débauché qui, incapable d’assurer son rôle de mari et de père, préfère s'effacer en simulant un suicide. Mais le destin s'acharne sur l'encombrant survivant… (kinoglaz.fr)
  • Production: Mosfilm, 1969


LA SONATE À KREUTZER

Tolstoy sonata

  • Oeuvre: D'après le roman de Léon Tolstoï.
  • Synopsis: Un homme (Oleg Yankovski) raconte dans un train à des inconnus comment et pourquoi il a tué sa femme. Il explique que les juges qui, croyant au crime passionnel dû à la jalousie, ne lui ont infligé qu’une peine légère se sont trompés. Les raisons sont beaucoup plus graves et remettent en cause toute la société. Celle-ci, selon lui, ferme les yeux sur les moeurs dépravées des jeunes gens. Les jeunes filles ne sont pas préparées au mariage, l’acte d’amour n’est qu’une contrainte qui leur est imposée tant qu’elles n’ont pas, elles aussi, été entraînées dans la débauche ... (kinoglaz.fr)
  • Production: Mosfilm, 1987

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site